Unsplash

Dans le cadre d’une formation universitaire à l’Université de Montréal, l’un de nos journalistes a été amené à rencontrer une étudiante poursuivant un doctorat en médecine vétérinaire qui a choisi d’apprendre le français via des applications en ligne.

Cayetano Evangelista, une étudiante brésilienne qui vit à Montréal depuis 2016, nous donne ici son avis sur l’apprentissage du français à l’heure du numérique.

Quelles sont les applications ou les sites qui t’ont aidé à apprendre le français ?

J’ai utilisé le site web et l’application mobile Duolingo (www.duolingo.com), ainsi qu’une série de balados intitulée Podcast français facile (www.podcastfrancaisfacile.com). Je suis également passé par le service de francisation en ligne (FEL – www.fel.gouv.qc.ca) qui est offert par le ministère de l’Immigration, de la Diversité et de l’Inclusion du Québec (MIDI).

Pourquoi est-ce que tu as privilégié cette méthode d’apprentissage ?

J’avais besoin d’une méthode qui soit flexible, qui s’adapte à mon emploi du temps, et qui ne soit pas contraignante au niveau des déplacements. De plus, tous ces sites web ou applications sont gratuits.

Est-ce que tu penses que l’on peut devenir bilingue uniquement grâce à des sites web ou des applications ?

Je ne pense pas, non, pas vraiment. Personnellement, j’ai eu beaucoup de mal à améliorer ma prononciation. À mon avis, les groupes de conversation sont la voie à suivre pour progresser oralement. En revanche, les applications, les sites web, ou les balados sont très utiles pour acquérir du vocabulaire et apprendre la grammaire.

Quel est ton niveau de français actuel ?

Selon le cadre européen de référence pour les langues (CECRL), je suis niveau B2 (intermédiaire supérieur), ce qui équivaut à un niveau 8 ici au Québec.