À l’heure actuelle, la nécessité de préserver les ressources naturelles n’est plus à démontrer. Comment les organisations qui travaillent directement ou non dans l’industrie du bois, peuvent-elles apporter leur contribution pour favoriser des pratiques d’approvisionnement en bois écoresponsables ? Soucieux de l’environnement, le magazine Vision croisée a décidé d’utiliser dorénavant un type de papier qui respecte les normes établies par la Forest Stewardship Council (FSC).

Agir dans l’immédiat  pour la durabilité

Que pouvons-nous faire aujourd’hui pour léguer une planète en bonne santé pour les générations futures ? La conférence de Genève de 1979 a été l’une des premières initiatives d’envergure mondiale à répondre à cette interrogation. Le 23 septembre 2019, la ville de New York accueillait le dernier sommet mondial sur le climat. Au Canada, la marche pour le climat de Montréal du 27  septembre qui mobilisa  près de 500 000 manifestants, en présence de la jeune activiste Greta Thunberg, illustre également cette volonté générale d’agir dans l’immédiat. La question environnementale est, pour le moins qu’on puisse dire, au coeur de l’actualité.

Certification FSC, c’est quoi?

La première concertation à ce sujet a eu lieu au Canada en 1993, suite à l’insatisfaction générale  du Sommet de la Terre au Brésil, en  1992. Développée par des organismes non gouvernementaux indépendants, la certification FSC permet aujourd’hui de déterminer si le produit a été fabriqué à partir de fibres vierges et s’il provient de forêts certifiées.

Cette certification est mondialement reconnue, et représente un cadre de référence des plus crédibles en termes d’exploitation responsable du bois. Parmi ses domaines d’interventions, on recense le programme de certification de l’aménagement forestier, la norme sur la chaîne de traçabilité et le programme d’étiquetage de produits de consommation.

En définitive, à travers son positionnement et les actions qu’elle pose pour contrecarrer le réchauffement climatique, la certification FSC favorise le développement durable. Vision Croisée partage ce but, et choisit de s’impliquer à son niveau  pour  cette gestion responsable des ressources.

Pour Sophie Vachon de Perspective monde, « Si la demande des produits forestiers maintient son rythme et que l’exploitation de cette richesse continue au même rythme,  d’ici environ 45 ans, il n’y aura plus assez de surfaces forestières pour satisfaire à la demande.»,

Entre innovation  et démarche écoresponsable

Un des principes auquel Vision Croisée adhère depuis sa création est la conviction selon laquelle chaque citoyen peut être un acteur de changement influent au sein de sa communauté. Non seulement l’adhésion de Vision Croisée à la certification de la chaîne de traçabilité FSC représente une initiative en faveur du développement durable, mais la réception positive du lectorat face à cette adhésion constitue une retombée positive pour la cause. Le fait de se joindre à cette initiative souligne également notre volonté de préserver la vie terrestre à long terme. Cette adhésion démontre enfin notre détermination à créer des partenariats d’affaires qui respectent l’ensemble des objectifs de développement durable établis par les Nations Unies.

 « Notre vision est celle de la promotion d’une gestion appropriée du point de vue environnemental, socialement bénéfique et économiquement viable des forêts de la planète. »

– FSC Canada, 2019